La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

 La Clinique Victimologique

 

Définition de l’ « Agression Sexuelle »

Agresser sexuellement, c’est imposer des attitudes, des paroles, des gestes à connotation sexuelle contre la volonté de la personne en utilisant l’intimidation, la menace, le chantage, la violence verbale, physique ou psychologique.

 

Types d' « Agressions Sexuelles »

 

Attouchements sexuels

Touchers à connotation sexuelle que l’agresseur pose sur la victime ou lui demande de poser sur lui. Il peut également obliger la victime à toucher une troisième personne.

 

Appels obscènes

Anonymes la plupart du temps, ces appels sont constitués de propos à caractère sexuel, dans le but d’intimider la personne.

 

Exhibitionnisme

Provoque de la gêne ou de la peur en montrant des comportements sexuels et ce, sans nécessairement rechercher de contacts physiques (ex. : exhiber ses organes génitaux, montrer des illustrations ou des vidéos pornographiques).

 

Harcèlement sexuel

Il peut s’agir de paroles grossières, d’attitudes, d’actions, voire même de comportements provoquant l’inconfort et la crainte, menaçant ainsi le bien-être de la personne. Le harcèlement sexuel est une forme de discrimination, d’abus de pouvoir et de violence qui implique habituellement la notion de répétition.

 

Inceste

Agression sexuelle commise par un adulte sur un enfant avec lequel il a un lien biologique (ex. : père,     grand-père, oncle) ou par un adulte qui représente une figure parentale pour cet enfant (ex. : beau-père).

 

Viol

Relation sexuelle avec pénétration, qu’elle soit vaginale, anale ou orale. La pénétration peut être faite avec le pénis, une autre partie du corps ou un objet et est effectuée contre le gré de la victime.

 

Voyeurisme

Le voyeur observe les gens à leur insu; il cherche à les surprendre dans leur intimité.

 

 

Les signes et les symptômes pouvant amener à penser à l’existence d’une agression sexuelle :

  • refus de tout contact corporel (y compris serrer la main),
  • méfiance constante vis-à-vis des autres,
  • agressivité systématique et disproportionnée,
  • altération de l'humeur : dépressivité ou hyperexcitation, pouvant alterner,
  • évaluation très négative des rapports humains,
  • évitements relationnels, entravant la vie sentimentale,
  • évitements sexuels,
  • conduites d'échec à répétition,
  • suicides ou tentatives réitérées à plusieurs reprises,
  • conduites alimentaires problématiques : anorexie/boulimie,

  • comportements de mise en danger (comme tentative de maîtrise),
  • amertume vis-à-vis des institutions sociales ou judiciaires,
  • refus de l'autorité,
  • tout actes vécus comme trop intrusifs,
  • refus et terreur de l'examen gynécologique,
  • déni de grossesse / accouchement dans le secret,
  • sentiment de souillure, conduites compulsives de lavage du corps…

 

 

Prise en charge psychothérapeutique

 

La prise en charge psychothérapeutique permettra :

1)   D’accompagner la victime à identifier les faits vécus tant sur un plan psychique que physique

2)   D’apporter ensuite un regard d’analyse critique sur :  

           -   Le système agresseur

           -   La stratégie mise en place par l’auteur de l’agression sexuelle

3)   De dénouer les éléments constitutifs de  l’emprise et de  démonter la croyance sous-jacente qui vise à

       laisser penser à la victime qu’elle est surement responsable de quelque chose dans ce qu’elle vient de

       vivre

4)   D’accompagner  la victime à  prendre conscience  des diverses  conséquences du trauma impactant de

      multiples aspects de son existence.

5)   De permettre à la victime de retrouver « la confiance en elle » et par conséquent d’oser rejeter les  

       projections et déformations de l’auteur de l’agression.

6)   De retrouver « la confiance en l’autre » et d’oser sortir de son isolement et de retrouver une vie sociale

 

 

Restaurer l'intégrité de la personne lui permet de redevenir actrice de son histoire.